Paris, Vendanges Montmartre – Original – vers 1935
  • Tous droits reservés
    Paris Vendanges Montmartre

Paris, Vendanges Montmartre – Original – vers 1935

Photo originale, tirage argentique.

Dimensions de la photo: 19.5×20 cm

60,00

1 en stock

000

Paris, Vendanges Montmartre – Original – vers 1935

Photographie originale de la Fête des Vendanges de la « Commune Libre de la Butte Montmartre » vers 1935.

Photographie argentique en noir et blanc sur papier d’origine , en bon état de conservation.

Elle a été placée dans un passe-partout blanc afin de faire ressortir les contrastes et faciliter la mise en cadre.

Dimensions de la photographie: 19.5×20 cm. Dimensions du passe-partout: 30×30 cm

 

La Commune libre de Montmartre 

En avril 1920, le dessinateur Jules Depaquit, ami de Max Jacob et de Pierre Mac Orlan, et quelques compères, dont les chansonniers Roger Toziny et Maurice Hallet, créent la commune libre de Montmartre, une parodie de commune dont la vocation est de maintenir un esprit de village, un esprit festif et un certain folklore tels qu’ils existaient en ces lieux avant la guerre. Une élection est organisée et plusieurs listes, fantaisistes s’opposent dont, notamment, une liste cubiste avec Pablo Picasso, Max Jacob, Archipenko, Ossip Zadkine et Jean Cocteau, une liste dadaïste avec Francis Picabia, André Breton et Tristan Tzara, une liste abstentionniste qui ne présente aucun candidat, et une liste antigrattecialiste comprenant Jules Depaquit, Roger Toziny, Fredé du Lapin Agile, Suzanne Valadon et Francisque Poulbot. C’est cette dernière liste qui l’emporte. Jules Depaquit devient le premier maire de la Commune libre de Montmartre

Les vignes et le Clos Montmartre

Inauguré avec faste, cet espace de jeux et de joie ne retiendra pas l’attention des autorités municipales. Naît alors l’idée d’y planter des vignes. Ce n’est qu’en 1933 que la Commune Libre de Montmartre, sous l’égide de son maire Pierre Labric, décide de faire aboutir ce projet avec le soutien de Poulbot et de la République de Montmartre. Les ceps de vigne renaissent sur la Butte. En 1934 ont lieu les premières vendanges « modernes » en présence du président de la République française, Albert Lebrun, et sous le parrainage de Fernandel et de Mistinguett. Depuis lors, chaque année, en octobre, cette idée de la République de Montmartre est devenue la célèbre Fête des vendanges de Montmartre, à laquelle participent en compagnie de la Reine des Vendanges, les parrains et marraines (choisis parmi des personnalités tels les comédiens, chanteurs, écrivains…), les confréries bariolées et les fanfares venues de divers pays. Depuis plus de 70 ans, en hommage à Poulbot, le ban des vendanges est traditionnellement ouvert par le président de la République de Montmartre sur ces quelques arpents de terroir situés entre le Lapin Agile et l’ancienne demeure d’Aristide Bruant.

(extraits Wikipedia)

 

—————————————————————————————————————————————–

Pour davantage d’informations sur la photo, contacter la galerie PARIS EST UNE PHOTO. Notre sélection de photos anciennes est très soignée et exigeante : nous cherchons des images fortes, et attachons une grande importance à l’authenticité des tirages. Cette photographie est un exemplaire rare d’origine.

Pour vous tenir informés sur les actualités de la galerie, vous pouvez nous suivre :

 

Avis(0)

Il n’y pas encore d’avis.

review_cat_1

La Première Page “Paris, Vendanges Montmartre – Original – vers 1935”